9 étapes pour construire votre site internet

  • par
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

9 étapes pour construire votre site internet

De nos jours, avoir un site internet est primordial, il vous permet de vous faire connaitre, de faire des ventes, de proposer vos services, d’être contacté par des clients potentiels… Mais il est difficile de savoir par où commencer et comment s’y prendre pour créer son site. Au commencement, vous avez beaucoup de questions en tête : quelle est la meilleure solution d’hébergement ? quel CMS utiliser ? Ou tout simplement, comment construire le site de vos rêves. D’ailleurs, en suivant ce lien, vous trouverez 5 applications qui peuvent vous aider lors de la création de votre site web. C’est un processus qui peut prendre du temps et qui doit être fait minutieusement pour avoir un bon rendu. Sans oublier le référencement, nécessaire (voire essentiel) afin que vos clients puissent vous trouver.

Dans le cas où vous auriez déjà un site internet, mais que vous cherchez à l’améliorer, voici un article dans lequel on vous donne quelques astuces ! Aujourd’hui, nous vous présentons les 9 étapes à suivre pour construire son site internet dans les meilleures conditions. Il n’y a plus qu’à ! Prenez le temps nécessaire pour que votre site soit exactement comme vous vous l’imaginiez car il est votre vitrine de demain !

Table des matières

1. Se fixer des objectifs

Il est important de se fixer des objectifs et de savoir pourquoi vous voulez développer un site internet pour votre activité. Vous pouvez créer un site pour vendre vos produits et services, informer les gens ou même pour promouvoir votre entreprise. Vous avez un très large choix avec de nombreuses possibilités à votre disposition.

« 92% des TPE et PME considèrent leur présence en ligne indispensable à leur activité. » (Source : blog-fr.orson.io)

De plus, il va falloir que vous trouviez comment votre site internet va vous permettre de générer : par exemple, avec des ventes, des publicités, ou encore des abonnements, etc. Mais encore, il est important d’identifier votre cible car grâce à celle-ci vous allez pouvoir employer les bons mots-clés pour la cibler. Avant de débuter votre projet, posez-vous les bonnes questions pour ne pas négliger des aspects importants de votre site web. Si vous le souhaitez, vous pouvez également vous fixer des objectifs chiffrés comme recevoir autant de visiteurs par mois ou par jour. De plus, il est important de se fixer un budget pour le projet.

BeesBoost_Blog_Article36_image3

2. Trouver un nom de domaine

Le nom de domaine est un élément primordial et une des premières choses à laquelle vous devriez réfléchir. Il faut le choisir correctement car c’est grâce à cette information que vos clients vont réussir à vous trouver. Il doit avoir un rapport avec votre entreprise et ne pas être trop long (pas plus de deux ou trois mots). Si le nom de domaine que vous souhaitez est déjà pris, essayer avec une autre orthographe, utilisez un symbole ou ajouter un mot-clé en rapport avec votre activité. Sinon vous avez la possibilité de le racheter, mais cela risque d’être onéreux pour certains noms de domaines.

« En 2019, avec 149 millions de noms, le .com reste le leader incontesté, mais sa part de marché reste inchangé à 43,1%. » (Source : Afnic.fr)

Plus le nom de domaine est vieux, plus Google lui fera confiance et le mettra en valeur par le référencement naturel. Racheter un nom de domaine risque d’être un peu plus coûteux que d’en créer un, mais cela peut vous favoriser au niveau du référencement. Une fois le nom de domaine choisi, il vous sera impossible de le changer. Il est également conseillé d’acheter plusieurs extensions comme .com .fr ou .be si vous souhaitez avoir un site multi-langues. Même si vous ne les exploitez pas dès le début, cela évitera que le domaine soit pris ou qu’un individu profite de votre notoriété une fois que votre site sera bien reconnu et recherché. 

3. Choisir un hébergeur

Vous avez ici deux options, internaliser ou externaliser l’hébergement de votre site Web. Si vous décidez d’héberger votre site en interne, il est essentiel que vous disposiez de serveurs et d’une équipe capable de réagir rapidement en cas de problème. Ainsi pour limiter les temps d’arrêt, l’équipe doit être disponible 24h/24 ce qui pourrait être un inconvénient coûteux, mais en revanche, cette solution possède un grand nombre d’avantages comme le fait que vous maitrisiez votre hébergement sans être tributaire d’un quelconque problème chez un prestataire externe. On vous le concède, cette solution est plus adaptée aux grandes entreprises qu’aux petites structures.

En revanche, si vous décidez de partir avec un serveur externe votre site marchera 24h/24 grâce aux machines qui interviennent sans arrêt. De plus, c’est un gain de temps car les serveurs sont préconfigurés et le coût n’est pas forcément excessif. Par conséquent, il y aura moins de personnel à employer et d’infrastructures à prévoir, ce qui diminuera considérablement vos coûts, car les hébergeurs ont en interne du personnel pouvant faire face à n’importe quel problème technique. Malheureusement, vous partagerez le serveur avec d’autres individus, on ne peut donc pas garantir qu’il y aura de l’espace disponible pour votre site s’il connait une croissance très rapide ou que la performance et la rapidité que vous souhaitez soient optimales. Le prix de l’hébergement dépendra du nombre de giga-octets dont vous avez besoin mais aussi du nombre de visiteurs.

4. Établir un cahier des charges

Le cahier des charges vous aidera à définir tout ce dont vous avez besoin pour la conception de votre site web et permettra d’expliquer clairement les différents points et fonctionnalités voulues à tous les acteurs du projet, tant externes qu’internes. Celui-ci va permettre à tout le monde d’être sur la même page et de fournir le travail nécessaire. Le cahier des charges vous permettra de visualiser votre projet et de voir toutes les fonctionnalités que vous devrez mettre en place. Non seulement, il vous aidera à organiser correctement votre projet, mais il vous permettra également d’obtenir des estimations budgétaires de votre prestataire. Le cahier des charges est un document important, il précisera le temps et le montant que vous coûtera le développement du projet.

5. Concevoir le webdesign

A cette étape, vous allez vous occuper de l’identité visuelle que vous souhaitez pour votre site. Vous allez devoir choisir les couleurs, la typographie, etc. De plus, vous avez la possibilité de faire appel à des graphistes ou même à des agences de communication pour cette étape afin de perfectionner l’image du site. Si vous êtes débutant, il est conseillé de faire appel à un prestataire externe, celui-ci vous coûtera de l’argent mais au moins le travail sera fait correctement et selon vos exigences. Si vous le souhaitez, il est également possible de le faire seul grâce à l’aide de nombreux logiciels.

« 61% des utilisateurs sont plus enclins à contacter une entreprise si celle-ci a un site ergonomique sur mobile. » (Source : blog-fr.orson.io)

Ces logiciels peuvent vous prendre un certain temps, surtout pour comprendre comment ils fonctionnent et ainsi que découvrir toutes les fonctionnalités. Pour vous aider, un grand nombre de logiciels, appelés « CMS » (tels que WordPress, Drupal, etc.), fournissent des templates, gratuits ou payants. C’est un moyen facile de concevoir votre site car la plupart du travail est déjà fait, vous n’avez plus qu’à le personnaliser selon votre charte graphique. Vous allez pouvoir élaborer vos maquettes et choisir le bon template, grâce aux éléments que vous avez mis dans votre cahier des charges.

6. Créer le site internet

Ici, vous allez concrétiser votre projet en créant tout le contenu textuel, en insérant toutes les photos et vidéos. Puis, vous allez pouvoir mettre en place les fonctionnalités que vous avez choisies. Il est important de soigner le contenu pour qu’il soit de qualité et original. Le contenu textuel va vous aider au niveau de votre référencement naturel. Google et vos visiteurs vont apprécier un texte bien écrit. Prenez également le temps de penser à votre charte graphique et de créer votre logo, c’est à travers lui que vos clients vous reconnaîtront.

De plus, il est essentiel de bien prendre soin de vos photographies, en utilisant des images qui représentent fidèlement votre marque. Elles doivent être de bonne qualité et mettre en valeur votre esthétique. Si vous avez des talents de photographe, amusez-vous et publiez vos photos. Si cela n’est pas pour vous, il y a des banques d’images gratuites et payantes où vous pourrez trouver des photos pour illustrer votre site internet. Petit conseil : n’oubliez surtout pas d’optimiser vos images, si vous souhaitez en savoir davantage lisez l’article ci-dessous.

7. Mettre le site en ligne et le suivi du trafic

Quand vous allez mettre en ligne votre site, vous allez le charger sur votre serveur définitif avec le nom de domaine que vous aurez choisi. Si vous utilisez un logiciel comme webmaster pour créer votre site, il s’occupera de finir de le configurer correctement et vous fournira un suivi statistique pour que vous puissiez avoir des données sur ses performances. L’analyse web peut suivre les comportements ou les intérêts des utilisateurs de votre site lorsqu’ils parcourent votre support.

Le suivi de ces comportements vous permet d’acquérir une meilleure connaissance de ce qui fonctionne ou non, sur votre site. Si vous voyez que des thèmes particuliers génèrent beaucoup de clics, vous pouvez améliorer votre taux de visites en fournissant du contenu supplémentaire sur ces sujets. En d’autres termes, si certains sujets sont négligés ou consultés rarement, vous pouvez choisir de les interrompre ou de les modifier. Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, lisez cet article.

8. S’occuper du référencement

Maintenant, que votre site est en ligne, vous devez générer des visites. Pour cela, votre site doit être trouvable par les internautes. C’est pour cette raison qu’il est primordial de travailler son référencement. C’est grâce à lui que vous allez être trouvable parmi tous les autres sites web. Il y a deux types de référencement : le naturel, SEO, totalement gratuit et le payant, nommé SEA. Prenez le temps d’optimiser votre contenu et la navigation du site pour ressortir parmi les premiers résultats des moteurs de recherche. Il est important de prendre en compte le référencement de votre site dès le début de sa conception. Cette étape est cruciale, vous allez vérifier que votre contenu est de bonne qualité et vous allez éventuellement devoir réécrire des parties pour avoir davantage de mots-clés pour votre référencement.

« 64% des internautes souhaitent voir les informations de contact lorsqu’ils découvrent le site d’un professionnel ou d’une entreprise. » (Source : blog.simplebo.fr)

De plus, vous allez pouvoir soigner votre ratio texte/images, mais aussi vos balises et les titres de chacune de vos pages. Ici, il est conseillé de faire en sorte de réduire le temps de chargement de votre site, avoir une stratégie pour vos mots-clés, optimiser vos balises et métadonnées, d’avoir un contenu original et le mettre à jour régulièrement. La majorité du trafic provient de Google. Pour obtenir un classement élevé, vous devez consacrer plus de temps et d’efforts à l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche. Voici un article qui peut vous aider à avoir un meilleur référencement. On dit qu’un site est bien référencé quand il est dans les 10 à 30 premiers résultats lors de la recherche d’un groupe de mots clés. Lisez cet article pour savoir pourquoi il est important d’être sur la première page de Google. Si vous choisissez d’externaliser votre site internet, faites-en sorte de choisir une agence qui est experte dans le domaine du référencement et vérifier bien leurs compétences.

9. Faire la promotion du site

Pour finir, vous allez promouvoir votre site. Vous devez faire savoir à vos clients que vous en possédez un. Ajouter l’adresse sur tous vos documents papiers, en signature de vos mails, dans votre newsletter, mais également sur les publicités offlines comme les catalogues, flyers, etc. Aussi, vous avez la possibilité de promouvoir votre site internet grâce à des moyens payants comme l’achat d’espaces publicitaires, une campagne d’emailing et l’affiliation. Un des moyens les plus efficaces pour générer du trafic sur votre site sont les réseaux sociaux.

En effet, vous devez utiliser les médias sociaux pour faire la publicité ou inciter les utilisateurs à venir sur votre site internet afin d’obtenir les informations sur vos services. Augmenter la visibilité de votre site en utilisant les géants des médias sociaux comme Facebook, Instagram ou Twitter est très bon moyen pour attirer un grand nombre d’internautes et les inciter à y revenir.

BeesBoost_Blog_Article36_image6

Comme vous avez pu le voir dans cet article, la création d’un site internet pour votre business n’est pas aussi compliquée que vous ne le pensiez. Votre entreprise, en revanche aura de grandes chances de prospérer sur le marché en ligne si vous suivez les procédures décrites dans cet article. Nous vous avons donné plusieurs étapes à suivre pour vous aider à construire, référencer et promouvoir votre site et ainsi avoir de meilleures chances de réussite, en toute simplicité. La construction de votre site internet est une étape cruciale à ne pas négliger. Il se pourrait que grâce à cela vous puissiez accueillir un plus grand nombre de clients et être plus facilement contacté. Sa création risque de prendre du temps et un peu d’argent, tout dépendra de vos attentes et de ce que vous cherchez à travers votre site, d’où l’importance du cahier des charges. Un site web a très peu de points négatifs et cela peut même être un atout qui devrait être exploité pleinement.

Lors de la conception de votre site internet, avez-vous pris en compte toutes les étapes que nous venons de citer ci-dessous ? Qu’avez-vous pensé de cet article ? Êtes-vous prêt à démarrer votre site web aujourd’hui ? Parlez-nous simplement de vos besoins et nous vous fournirons une consultation en fonction de vos attentes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.