La to-do list du community manager

  • par
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La to-do list du community manager

Le métier de community manager est assez récent et en constante évolution. Il est apparu au fil des années lorsque les media sociaux ont commencé à prendre de l’ampleur. Plus les années passent, plus se démarquer sur ces plateformes s’avère difficile, c’est pour cela qu’un grand nombre d’entreprises a recours à des professionnels pour l’animation de leurs différents comptes. Le métier de community manager consiste à promouvoir une entreprise ou autre sur les réseaux sociaux et d’animer sa communauté. Il sera en charge de la création de contenus (textuel et visuel) ainsi que des interactions avec la communauté qui suit le compte et de nombreuses autres tâches que vous allez découvrir dans cet article. 

« Facebook et Instagram sont les réseaux sociaux les plus importants pour les community managers. » (source : blogdumoderateur.com)

Ces dernières années, les réseaux sociaux ont pris davantage d’importance et nombreuses sont les petites entreprises à avoir réussi à se faire connaitre grâce à ces plateformes. Face à l’importance grandissante de ces nouveaux médias, un grand nombre de métiers a vu le jour comme le gestionnaire de communautés, l’analyste en média sociaux, le veilleur et l’e-réputation manager. Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur le métier de community manager et nous vous avons concocté en prime sa to-do list pour une présence sur les réseaux sociaux réussie.

Table des matières

1. En quoi consiste (exactement) le métier de community manager ?

Le community manager anime les réseaux sociaux et les échanges entre des internautes et une marque, une entreprise ou même une célébrité, avec pour rôle principal de développer la notoriété de la marque. Le but étant de créer, de communiquer avec la communauté de l’entreprise et d’engendrer une réaction de sa part : il est en quête de likes, de commentaires et d’abonnés. Il gère l’image de la marque, cherche à la rapprocher du consommateur et à fidéliser ses clients. Le community manager gère les forums, poste des photos ou vidéos, répond aux questions posées sur le site internet (quand cela est possible) et/ou sur les réseaux sociaux. Il crée le contenu pour les publications, les story Instagram, la bio du profil, etc. Il doit également être réactif et répondre à tous les commentaires qui pourraient être négatifs pour l’image de marque de l’entreprise.

« Un community manager coûte en moyenne 2 000 € brut par mois. » (source : cidj.com)

Un community manager peut se spécialiser s’il le souhaite : soit dans un réseau social en particulier, soit dans une fonctionnalité particulière, telle que le sponsoring de publication par exemple. Pour votre entreprise, il est important d’avoir une personne dédiée aux réseaux sociaux ou vous pouvez toujours embaucher une agence spécialisée pour vous aider à booster votre notoriété. N’oubliez pas de donner des objectifs et de les encourager à les atteindre en vous assurant que du contenu soit publié régulièrement…

« 53% de Community manager travaillent chez l’annonceur, 22% en agence, 16% dans le public. » (source : blogdumoderateur.com)

BeesBoost_Blog_Article31_image1

2. Quelles sont les compétences indispensables que doit avoir un community manager ?

Voici les compétences que doit avoir un bon community manager :

  • Maitriser les moyens de communication comme les réseaux sociaux, les blogs, les forums et savoir utiliser les outils de gestion de réseau sociaux ;
  • Maitriser les techniques et les outils de veille et de mesure de l’e-réputation ;
  • Savoir parler anglais ;
  • Avoir une bonne connaissance des réseaux sociaux. (Si vous avez besoin de quelques conseils pour vous aider à gagner en visibilité sur les réseaux, n’hésitez pas à lire régulièrement notre blog et particulièrement notre article);
  • Pouvoir organiser des partenariats et des évènements en ligne ;
  • Savoir utiliser des logiciels pour créer du contenu sur le web ;
  • Être créatif et réactif, car il ne doit jamais être à court d’idées !

3. Les missions principales du Community manager.

Le community manager a plusieurs missions à accomplir :

  • il doit veiller à l’e-réputation de votre entreprise,
  • animer ses communautés sur via les différents profils,
  • mettre en place une stratégie efficace,
  • créer et écrire le contenu à publier,
  • modérer les commentaires,
  • s’occuper de la relation client,
  • organiser des évènements,
  • être en contact avec des influenceurs ;
  • et surtout suivre les statistiques pour voir l’évolution de la visibilité de l’entreprise.
 

Au passage, si vous souhaitez en savoir plus sur le content marketing, on vous invite à faire un tour sur notre blog et à lire notre article dédié à ce sujet.

BeesBoost_Blog_Article31_image4

4. La checklist du Community manager

a. La checklist par réseau social

  • Sur Facebook, le community manager doit aimer 5 nouvelles pages par semaine, mettre à jour le statut de l’entreprise, inviter des nouvelles personnes à aimer la page, partager et publier au minimum deux publications par semaine avec du contenu en lien avec votre entreprise.
  • Sur Twitter, il doit poster au moins 3 tweets par jour, retweeter 2 tweets intéressants en rapport avec votre domaine d’expertise et suivre 10 nouvelles personnes par semaine.
  • Sur LinkedIn, il doit mettre à jour le profil et les statuts de l’entreprise, se connecter avec 3 à 5 nouvelles personnes chaque semaine et suivre 3 entreprises. Dans la mesure du possible, il demande à des individus de créer une à deux recommandations par semaine.
  • Sur Instagram votre community manager va s’occuper :
      • – de faire  un audit de votre compte en regardant les statistiques, le taux d’engagement etc..
      • –  de proposer une stratégie de contenu qui va aider votre entreprise à atteindre ses objectifs. Une fois la stratégie validée, il va créer et planifier le contenu pour votre compte.
      • –  Il va interagir avec les publications d’autres comptes Instagram pour rendre votre compte plus visible.
      • –  Il va faire en sorte de répondre au plus vite aux commentaires et messages privés.
  • Sur TikTok, votre community manager va se charger de créer des vidéos. Il va pouvoir interagir avec votre communauté et participer aux challenges. Il pourra promouvoir votre entreprise en utilisant des hashtags spécifiques à votre domaine ou en faisant appel à des influenceurs.
  • Sur Pinterest, chaque mois, des images doivent être téléchargées sur le compte de votre entreprise, telles que des exemples de votre travail avec des liens directs vers le site internet, il suit 5 pins boards inspirant et crée 1 nouveau tableau avec 6 photos chaque semaine.
  • Sur YouTube, toutes les semaines, le community manager va faire une vidéo qui aura un lien avec votre entreprise, puis quand vous organisez ou assistez à des évènements, il est recommandé de filmer quelques séquences et de produire des vidéos dessus. De plus, il doit prendre le temps de s’inscrire à trois nouvelles chaines.
 

Bien sûr, toutes les entreprises n’utilisent pas tous ces réseaux. Chaque société n’a pas forcément besoin d’être sur chaque plateforme pour atteindre sa cible et ses objectifs. Certains community managers s’occupent également du blog de l’entreprise, en écrivent le contenu et le promeuvent sur les différents réseaux, mais ceci n’est pas une obligation.

« 85% des community manager mesurent l’engagement obtenu pour évaluer leur efficacité. » (Source : blogdumoderateur.com)

BeesBoost_Blog_Article31_image3

b. La checklist du jour

Voici ce qu’un Community manager doit faire impérativement tous les jours :

  • Répondre aux messages privés : aujourd’hui ne pas répondre au message sur les réseaux sociaux revient à la même chose que de ne pas répondre au téléphone. Les réseaux sociaux font partie des canaux les plus populaires pour le support client.
  • Parler à des personnes « fan » de votre marque : cela renforcera vos relations avec vos clients. Ils permettront d’attirer des futurs clients grâce à une liste de mots-clés – ils font généralement des recherches sur les réseaux sociaux et peuvent tomber sur la page de votre entreprise si celle-ci est bien visible.
  • Mettre à jour le calendrier de publication en y ajoutant les dates pertinentes, les publications sur chaque plateforme.
  • Garder toujours un œil sur les concurrents, ce qu’ils publient, leurs statistiques, etc.

c. La checklist de la semaine

Il y a des tâches qui ont besoin d’être faites une fois par semaine :

  • Créer des partenariats avec des influenceurs : ceci va permettre à votre marque d’être vue par un plus grand nombre de personnes. Pour certaines entreprises, l’influenceur devrait être au cœur de leur stratégie digitale, pour en savoir plus lisez notre article.
  • Discuter régulièrement de la stratégie globale pour être sûr de la direction qu’elle prend.
  • Analyser les statistiques chaque semaine, cela va vous permettre de voir si votre contenu plait ou non à votre communauté.

d. La checklist du mois

Certaines tâches sont à faire une fois par mois seulement :

  • Analyser sa stratégie : prenez en compte les éléments positifs et négatifs et mettez en place les changements nécessaires pour atteindre vos objectifs.
  • Vous devriez également créer des partenariats avec d’autres entreprises pour vous aider à toucher un autre public.

e. La checklist du trimestre

  • Evaluer ses KPIs : vous allez donc pouvoir voir si vous avez bien atteint vos objectifs ou non.
  • Revoir votre stratégie et/ou ajuster vos actions en fonction de vos résultats pour le prochain trimestre.

 

Il y a certaines tâches qui doivent être effectuées assez régulièrement. Ici, nous vous avons donné une to-do list générale, mais chaque community manager a sa façon de travailler. La liste change également en fonction des besoins et objectifs de l’entreprise ou de la personne. Il est important de mettre ses objectifs au clair dès le début pour mettre en œuvre une stratégie adéquate.

BeesBoost_Blog_Article31_image2

Pour conclure, le métier de community manager est un métier que nous découvrons encore et qui varie en fonction de la stratégie établie, des objectifs et des besoins de l’entreprise. Les tâches sont variées et assez chronophage ! Il faut qu’il soit toujours en train de réfléchir à de nouvelles idées et à comment attirer l’attention des internautes, tout en restant original et en cohérence avec l’image de marque. De nos jours, il est indispensable à toute entreprise : les réseaux sociaux permettent de développer sa visibilité, d’effectuer une veille concurrentielle et de développer la e-réputation. Chaque entreprise devrait avoir un community manager à son service pour pouvoir être le plus efficace possible sur les différentes plateformes.

Derrière chaque compte business que vous voyez sur les réseaux sociaux, se cache quelqu’un qui passe son temps à planifier, perfectionner ses visuels et sa stratégie pour gagner des followers, des commentaires et des likes. Soutenez-les en réagissant à leur contenu ! Connaissiez-vous le métier de community manager ? Et vous, qui s’occupe de vos réseaux sociaux dans votre entreprise ? Cet article vous a-t-il donné envie d’en savoir plus ? Dites-le-nous en commentaire, nous serions ravis de vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.