La newsletter : à quoi sert-elle vraiment ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La newsletter : à quoi sert-elle vraiment ?

Chaque jour, on reçoit un grand nombre de mails. Certains sont des emails promotionnels, d’autres, des échanges entre collègues ou même avec nos proches. Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur la newsletter. La newsletter « désigne généralement un e-mail à vocation commerciale ou éditoriale envoyé périodiquement à des prospects ou clients abonnés. Le contenu de la newsletter peut être simplement constitué d’une sélection de produits ou avoir un contenu éditorial (lettre d’informations au sens strict). » Vous l’aurez compris, celle-ci est indispensable pour pouvoir maintenir un lien avec vos clients. Vous avez surement déjà dû en recevoir plus d’une.

« Il y a plus de 3.9 milliards d’utilisateurs de l’email dans le monde. » (source : mondedumail.com)

En créer une n’est vraiment pas compliqué et plusieurs solutions existent pour vous aider. Il vous suffit d’utiliser le bon logiciel, de préparer une liste de diffusion et un peu d’inspiration pour créer du contenu captivant et pertinent pour le destinataire. Ce dernier doit être suffisamment intrigué par l’objet de l’email pour avoir envie d’ouvrir et d’interagir avec votre newsletter. Vous êtes vraiment libre de varier votre contenu et de promouvoir tous les aspects de votre entreprise. A vous d’être créatif et d’écrire un contenu à la fois intéressant et original. Mais quels sont les vrais avantages d’une newsletter et comment en écrire une facilement ? Dans cet article, vous allez en apprendre davantage sur les newsletters.

Table des matières

1. La newsletter, c’est quoi ?

La newsletter est un outil de marketing simple et direct. Celle-ci permet d’envoyer des messages à un grand nombre de personnes de manière instantanée. A travers ces messages, il est possible de promouvoir un produit, un service ou faire passer une information. Ce mail peut être envoyé à n’importe quel moment depuis n’importe où. Certaines entreprises préfèrent en envoyer chaque mois d’autres, toutes les semaines, ou encore, une par an : le plus important est d’être régulier. Vous ne pouvez malheureusement pas créer de newsletter via Hotmail, Gmail et Outlook.

En effet, avec ces logiciels vous pouvez seulement envoyer 100 mails par jour, il n’y a pas d’automatisation et il n’est pas possible de voir les statistiques (qui a ouvert, qui a cliqué…). On vous recommande fortement de passer par un des logiciels suivants : Mailchimp, Sendinblue, Sarbacane, etc. Pour recevoir une newsletter d’une entreprise, vous devez vous inscrire au préalable depuis la loi du RGPD. Comme l’entreprise garde et stocke les données personnelles, la loi dit que l’abonné doit être informé de l’identité de l’expéditeur, de la finalité du traitement, les transmissions en envisager Cette inscription peut se faire via la page d’accueil du site internet de l’entreprise, à la fin d’un article ou encore via un formulaire de contact. Bien sûr, l’abonné a la possibilité de se désinscrire à tout moment.

BeesBoost_Blog_Article30_image4

2. Quel est son intérêt ?

Le but d’une newsletter est d’informer ses prospects et clients : vous pouvez leur donner des informations sur vos produits, les renseigner sur un nouveau service, leur faire part de vos actualités, etc. L’intérêt est aussi de faire des piqûres de rappel aux inscrits, pour leur rappeler que votre société existe et que les produits ou services vous offrez. La newsletter a aussi pour but faire du « lead nurturing », vous allez conserver une relation avec de potentiels clients.

« Le taux d’ouverture moyen en emailing est de 17,8%. » (source : mondedumail.com)

Pour qu’un client s’inscrive, il faut l’inciter et lui donner envie de lire la newsletter. Envoyez-leur des offres exclusives et poussez-les à cliquer sur les call-to-action et autres liens que vous avez insérés sur ce courriel pour créer plus de trafic entrant sur votre site internet. Ce mail permettra au destinataire de vous différencier de vos concurrents, l’objectif étant de fidéliser votre clientèle. N’hésitez pas à promouvoir vos articles de blog et à mettre en avant vos connaissances en publiant des actualités sur votre domaine d’activité. Parfois quand un client refuse d’acheter un produit ou de souscrire à un service, c’est qu’il n’a pas eu suffisamment d’informations, il ira donc faire ses propres recherches et éventuellement s’inscrire à votre newsletter.

BeesBoost_Blog_Article30_image1

3. Quels sont ses avantages ?

Beaucoup d’entreprises utilisent la newsletter car elle comprend un grand nombre d’avantages tels que :

  • Le contact régulier avec vos clients: même si le client ne répond pas directement à l’email de l’entreprise, il se sentira proche de la marque. C’est un outil très intéressant pour fidéliser les clients.
  • L’augmentation du trafic vers vos sites internet: vous allez pouvoir insérer des liens vers votre site web au sein même de la newsletter. En ajoutant les liens à des endroits stratégiques, vous augmentez vos chances de voir votre nombre de visites s’accroitre. 
  • Atteindre plus facilement vos objectifs: si votre objectif est d’augmenter le nombre de commandes sur votre site web, vous allez pouvoir l’atteindre en incitant vos clients potentiels à commander vos produits et/ou services via la newsletter. Mettre en place une offre spéciale et en faire part à sa clientèle via la newsletter peut être un bon moyen d’augmenter les ventes par exemple.
  • Le coût faible de l’envoi: tout dépend du logiciel que vous utilisez et de l’abonnement que vous avez choisi, de la taille de l’entreprise, de votre contenu et de vos objectifs, mais en général, cela reste très abordable et ce, même pour une petite entreprise.
  • La facilité d’exécution: vous avez besoin de très peu de compétences techniques pour envoyer une newsletter car les logiciels d’emailing ont été pensé de manière à ce que leur usage soit facile pour les utilisateurs. Il vous suffit juste d’écrire les textes, d’ajouter quelques photos et liens sous forme de call-to-action et le tour est joué !
  • Un vrai levier de vente: il faut suffit d’un texte engageant et d’informations pertinentes pour convaincre les clients potentiels et réussir à augmenter vos ventes.

4. Les points négatifs ?

Comme pour tout, il y a tout de même, quelques points négatifs et des erreurs à éviter.

  • La perte de clients: si vos newsletters sont trop redondantes, inintéressantes et peu pertinentes, vos clients risquent de perdre de l’intérêt pour votre marque.
  • Une perte de trafic: cela arrivera seulement si vous ne mettez pas les bons liens au bon moment dans votre newsletter.
  • Ne pas atteindre vos objectifs: si votre objectif est d’augmenter le nombre de ventes de maillot de bain sur votre site web mais que vous parlez des manteaux d’hiver dans votre newsletter, vous n’allez pas atteindre vos objectifs.
  • Pas de retour en arrière possible: une fois votre newsletter envoyée, il est impossible d’y apporter des modifications. Si vous avez commis une erreur, il sera impossible de la modifier ou de supprimer votre email. Relisez-vous bien et faite toujours un test avant de l’envoyer à toute votre liste de récepteurs. 
  • Le risque que vos emails finissent dans les spams de vos destinataires. Pour éviter cela ajouter seulement les adresses mails des individus qui ont accepté d’être dans la liste. Passer aussi par un logiciel dédié aux newsletters quand vous faites des envois en masse. Il faut également éviter d’utiliser les spams words dans l’objet ou dans le corps de votre newsletter. Voici quelques exemples : gratuit, argent, achetez, coupon…

« 82% des entreprises B2B utilisent la Newsletter. » (source : mondedumail.com)

BeesBoost_Blog_Article30_image3

5. Comment créer une newsletter ?

Il y a plusieurs étapes à respecter lorsque vous créez une newsletter. Premièrement, vous allez définir son objectif. Est-ce que vous souhaitez promouvoir un nouveau produit ou est-ce une campagne d’information concernant par exemple, un évènement que votre entreprise organise. À vous de choisir quel est l’objectif que vous souhaitez mettre en avant.

Deuxièmement, à la suite de l’objectif choisi, vous allez pouvoir trouver votre cible. Ici, vous allez segmenter votre base de données le plus possible afin de pouvoir envoyer les newsletters aux personnes concernées. Plus vous avez de contacts dans votre base de données, plus vous allez pouvoir la segmenter et cibler vos clients avec précision. Grâce à cette segmentation, vous aurez la possibilité de cibler vos newsletters, par exemple, en faire une pour les prospects et une autre pour les clients.

Ensuite, vous allez pouvoir passer à la rédaction : une étape qui a toute son importance. Le contenu que vous allez proposer à vos clients doit leur donner envie d’ouvrir votre email. Vous allez commencer par la rédaction de l’objet. Il doit être attirant et captiver l’attention du receveur. Il faut qu’il soit direct et aille droit au but pour que le lecteur ait une idée précise du contenu proposé. N’hésitez pas à ajouter un petit émoticône pour égayer l’objet du mail. Après, vous allez pouvoir écrire un aperçu du contenu de la newsletter. En une trentaine de caractères, vous devez attiser la curiosité de votre lecteur pour l’inciter à ouvrir votre email.

Puis, vous allez enfin pouvoir écrire votre message. En mettant les informations les plus importantes en haut de la page, vous allez éviter à vos destinataires de défiler tout le long de la page pour trouver l’information qui les intéresse. Veillez à écrire des paragraphes courts avec des titres et sous-titres pour bien aérer le contenu que vous proposez et surtout n’oubliez pas de rajouter des photos afin de rendre la newsletter plus digeste. Il faudra également montrer votre expertise et impressionner vos lecteurs avec toutes vos connaissances sur votre domaine.  

« 40% des responsables marketing B2B affirment que l’emailing est une stratégie cruciale à leur succès. »  (source : mondedumail.com)

Aussi, il est important d’ajouter des calls-to-actions (CTA), ils vont inciter vos destinataires à cliquer sur un lien qui va les diriger vers votre boutique en ligne, une landing page ou même votre blog. Pour recevoir un bon nombre de clics, il est primordial de créer des calls-to-action voyants avec une couleur différente du reste du texte, un verbe d’action ou encore, à un emplacement stratégique. Ajoutez également un degré d’urgence, comme une offre limitée, des places réduites ou encore un abonnement gratuit. Cela va influencer et inciter vos lecteurs à cliquer sur vos liens.

Il faut aussi prendre en compte la conception graphique. Grâce aux logiciels de newsletter tels que MailChimp, Sarbacane, Sendinblue. Il est super simple de créer votre email. Vous n’avez même plus besoin d’avoir des connaissances dans le domaine du codage. Vous pouvez donc très facilement soigner et donner un bel aspect à votre lettre. Des templates sont généralement mis à disposition sur ces logiciels. Gardez une certaine cohérence dans votre design de newsletter afin qu’il y ait une cohérence avec le site internet et la charte graphique de votre entreprise. Il est important de penser qu’un grand nombre de vos lecteurs vont ouvrir le mail sur des smartphones, il faut donc que le format soit adéquat et que vos emails soient responsive. Si votre newsletter a plusieurs parties avec des sujets différents, il sera peut-être utile d’ajouter un sommaire pour faciliter la navigation de votre lecteur.

« 50% des usagers utilisent exclusivement le mobile pour consulter leurs emails. » (source : steveaxentios.ch)

D’autant plus, pensez à trier régulièrement vos listes de diffusion. Supprimez vos hard bounces (les mails non livrée) et les plaintes pour spam : ceci affecte vos statistiques. Segmentez votre liste de diffusion en groupe, cela optimisera votre taux d’ouverture et vous permettra ainsi de cibler davantage vos emails en fonction des centres d’intérêt des destinataires.

Enfin, la dernière étape est d’envoyer la newsletter. Avant de faire cela, vous devriez toujours vérifier certains éléments. Premièrement, tester l’envoi de la newsletter et confirmer que votre email ne rejoint pas les SPAM des récepteurs. N’oubliez pas de tester chacun de vos liens et de voir s’ils fonctionnent et vous amènent à la page souhaitée. Et surtout relisez-vous bien, une fois l’email envoyé vous ne pouvez plus apporter de modification. 

BeesBoost_Blog_Article30_image2

Pour conclure, une newsletter est un super outil marketing. Vous pouvez atteindre un grand nombre de personnes rapidement et via une seule plateforme. Les emails sont un moyen de communication efficace et utilisé par presque tout le monde peu importe l’âge. Écrivez votre newsletter en y ajoutant des informations qui concernent votre entreprise tout en ciblant les destinataires en fonction de leur segment. Chaque entreprise devrait avoir recours à ce moyen de communication, vos clients vont se sentir plus proches de vous et de votre entreprise. D’autant plus vous pouvez être créatif. Comme nous avons pu le voir, la newsletter a un grand nombre de points positifs et n’est pas une tâche difficile à appréhender grâce à tous les logiciels disponibles. Il est maintenant facile pour vous de cibler et de promouvoir votre entreprise et/ou vos produits et services à une liste de personnes susceptibles d’être intéressées.

Si vous n’avez pas encore mis en place cet outil marketing, nous vous conseillons d’y songer. Grâce aux logiciels disponibles, ça deviendrait presque un jeu d’enfant. Alors sortez votre plus belle plume et faites preuve de créativité. On espère que vous avez aimé cet article et que vous en avez appris davantage. Utilisez-vous déjà les newsletters ? Dites-le-nous en commentaire, nous serons ravis d’avoir de vos retours.

2 commentaires sur “La newsletter : à quoi sert-elle vraiment ?”

  1. Retour de ping : 11 conseils pour écrire un email percutant - Bees Boost

  2. Retour de ping : 9 étapes pour construire votre site internet - Bees Boost

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.