10 conseils pour une brochure qui séduit vos prospects

  • par
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

10 conseils pour une brochure qui séduit vos prospects

Avez-vous déjà été surpris ou intrigué par une brochure sans vraiment comprendre pourquoi ? Si oui, bonne nouvelle, cet article est fait pour vous ! En effet, il existe certaines clés pour concevoir une brochure efficace. Les brochures, également connues sous le nom de dépliants ou prospectus, sont des documents informatifs que les entreprises utilisent pour attirer l’attention de nouveaux clients potentiels.

« Une brochure peut remplir deux fonctions : un outil corporate pour communiquer des informations sur l’entreprise et ses activités ou un outil commercial pour promouvoir une offre. » (Source : sortlist.fr)

Les brochures sont utilisées pour présenter ses services, annoncer des nouveautés, un événement ou encore, proposer des offres promotionnelles intéressantes pour le prospect. La production et l’impression de ces supports nécessitent une grande attention car chaque détail compte. Dans cet article, vous verrez comment organiser votre brochure, vous adapter à vos prospects et les pousser à interagir avec votre entreprise. Gardez donc à l’esprit ces 10 conseils pour créer une brochure réussie qui séduira vos prospects.

Table des matières

1. Définir les objectifs de votre brochure

Savoir exactement quel message vous souhaitez véhiculer est essentiel pour une brochure réussie. En général, être clair sur le but de votre brochure (et le contexte dans lequel elle se retrouvera entre les mains de potentiels clients) vous mettra dans la bonne direction créative. N’oubliez pas la règle : 1 dépliant = 1 objectif = 1 message, il ne faut pas essayer de faire passer plusieurs messages.

Votre brochure doit être captivante, esthétique et mémorable par son design, mais elle doit également, avant toute chose, être fonctionnelle. Pour cela, nous vous conseillons de vous poser quelques questions essentielles pour définir votre message telles que : « pourquoi faire ce dépliant ? », « qui sont les prospects qui le liront ? », « comment les captiver ? », « quel avantage pouvez-vous faire valoir ? », ou encore « quelles sont les actions que vous souhaitez susciter ? ».

Identifiez les façons d’améliorer votre brochure en prédéterminant les actions que vous souhaitez que votre public entreprenne : cela vous permettra donc de créer un contenu et un design plus attrayants et efficaces (visites de sites Web ou en point de vente, abonnements à la newsletter, etc.).

BeesBoost_Blog_Article36_image1

2. Adapter son langage au public cible (et adopter un style direct en évitant le jargon)

N’oubliez pas que votre brochure est un véhicule de communication qui s’adresse directement à votre public cible. Si vous voulez vraiment attirer son attention, vous devez savoir à qui vous voulez vous adresser.

Que vous segmentiez votre marché par âge, cycle d’achat, revenu, emplacement ou mode de vie, le message et les images de votre brochure doivent être adaptés au profil recherché. Plus vous vous en tenez aux besoins et aux désirs de votre public dans votre brochure, plus votre brochure sera efficace. N’hésitez pas à poser quelques questions directement à vos potentiels clients, telles que : « Quel type de brochure présentant notre offre pourrait vous attirer ? », « Quelles informations aimeriez-vous y trouver ? » ou encore « Comment faire en sorte que la brochure soit conservée ? ». Les différentes réponses vont forcément vous aider à définir le meilleur design possible qui répond à la fois à vos intérêts et à vos objectifs.

« Le secret c’est que quelle que soit l’histoire que vous racontez, l’acheteur en soit le héros. » – Chris Brogan

Notez qu’en général, trop d’informations ne feront que confondre le lecteur et dilueront le message principal de votre brochure. Par conséquent, lorsque vous l’écrirez, concentrez-vous sur ce qui attire l’attention de votre public et sur ce qui l’intéresse vraiment. En général, plus le langage que vous utilisez est complexe, moins vous avez de crédibilité. Le texte de la brochure doit transmettre un message clair et non impressionnant. Les personnes qui auront votre dépliant entre les mains iront à l’essentiel car elles ne prendront pas forcément le temps de le lire. Il vous suffit donc d’employer des mots simples écrits d’une voix active.

3. Travailler la première impression : utiliser un design qui attire

Lorsque vous commencez à concevoir votre brochure, pensez à la « première impression » que votre brochure va donner à vos lecteurs. En fait, la conception globale de votre brochure doit représenter votre image marque. Il est également très important d’avoir des images (ou illustrations) sur votre brochure car vous connaissez l’adage : « une image vaut mille mots » ! En revanche, ne surchargez pas votre prospectus : préférez un graphisme minimaliste de qualité à un feuillet trop surchargé. En effet, les éléments d’illustration attirent le regard et transmettent immédiatement l’émotion.

« Une bonne publicité, c’est celle qui parvient à vendre le produit sans attirer l’attention sur elle-même. » – David Ogilvy

On dit qu’un individu décide en moins de 3 secondes si une offre est intéressante pour lui… ou pas ! Vous n’avez donc que quelques secondes, voire millisecondes, pour convaincre un prospect de lire votre offre jusqu’au bout. C’est pourquoi le choix des couleurs doit être cohérent et capter rapidement l’attention du lecteur sur les points clés de votre dépliant. Il est particulièrement important de se concentrer sur le point de focalisation. C’est ce que vos prospects verront en premier. Il peut s’agir d’une image, d’une infographie, d’un titre ou d’une offre publicitaire.

Concernant le choix des couleurs, nous vous conseillons de faire usage de la roue des couleurs d’Adobe Color. Pour vous assurer que les couleurs choisies fonctionnent bien ensemble ou en consultant notre précédent article sur comment bien choisir les couleurs de sa charte graphique. Dans ce cas, les couleurs complémentaires opposées sur la roue chromatique exercent une forte influence, tout comme le contraste. Les créations utilisées dans les supports de communication doivent également respecter la charte graphique de l’entreprise.

4. Organiser sa brochure en blocs thématiques

Les blocs de lecture thématiques permettent d’analyser et de lire plus rapidement les informations (blocs de slogan, de contact, d’action, etc.). Pour ce faire, vous devez choisir une mise en page contenant des blocs de texte thématiques séparés par une couleur ou une forme. Les dépliants doivent rester lisibles. Les graphiques doivent soutenir le message et non l’inverse.

Pour créer plus d’espace, nous vous conseillons d’utiliser la technique du quadrillage. Il vous suffit de diviser la page en une grille où chaque carré contient un élément de texte différent, une image ou un logo.

Un texte long peut être assez terrifiant. Pour contrer cela, utilisez les espaces, les paragraphes et les sous-titres pour diviser votre histoire en « petits morceaux ». Les listes facilitent la lecture d’un texte long. Vous pouvez tenter de lire le texte à voix haute pour voir s’il est efficace. Si vous hésitez sur un mot ou une phrase, il y a de fortes chances qu’il en soit de même pour vos potentiels clients.

5. Miser sur un contenu bref et pertinent

En supposant que vous ayez réussi à attirer l’attention de vos lecteurs avec une page d’accueil et un titre convaincant, il est temps de creuser dans les « détails » de votre annonce. Le contenu principal de la brochure doit être concis et facile à retenir. Chaque paragraphe doit avoir un sous-titre et une courte description efficace. Encouragez vos prospects à en savoir plus sur votre entreprise et ses services en les invitant à se rendre sur votre site web ou dans vos locaux. Il faut faire simple : une fois votre premier brouillon écrit, essayez de voir tout ce qui n’est pas essentiel et qui peut être supprimé.

N’oubliez pas que vous devez d’abord convaincre, puis vendre. La brochure doit comprendre le bon nombre d’informations, sans en mettre trop, sinon le message sera trop complexe pour être compris en quelques secondes.

6. Soigner le texte

Le texte de la brochure est l’un des éléments les plus sous-estimés dans la phase de conception alors que cet élément est particulièrement important. Les titres des brochures sont souvent utilisés dans la publicité pour indiquer le produit ou le service offert et les principaux avantages pour l’utilisateur. Le titre de la brochure doit permettre au lecteur de comprendre rapidement le contenu. Le titre doit être explicite et se suffire à lui-même. Vous devez utiliser des titres et des sous-titres pour présenter vos offres et vos avantages de manière claire et concise.

Cela peut également être une bonne idée d’écrire un brouillon sur papier avant de penser à la conception graphique de votre brochure. La structure de celle-ci devrait vous guider tout au long de ce processus d’écriture. Concentrez-vous donc sur la création de contenu convaincant que vous testez au préalable.

7. Mettre en avant les bénéfices pour vos prospects

Pour qu’un dépliant soit réussi, le message doit être reconnaissable et facile à lire pour le lecteur. N’oubliez pas que vous n’avez que quelques secondes pour être attirant et attiser la curiosité. Selon ce critère, les personnes intéressées vont continuer à lire votre dépliant ou le jeter à la poubelle. Afin d’éviter cette seconde option, il est primordial de mettre en avant les bénéfices pour vos lecteurs. Selon nous, certaines informations importantes sont à fournir comme : la durée de l’offre, les tarifs appliqués, les conditions de participation ou encore vos coordonnées. Ne laissez pas l’occasion à vos prospects de manquer de la moindre information qui l’empêcherait de venir à vous.

Lorsque vos potentiels futurs clients vont lire votre brochure, ils vont rapidement essayer de savoir ce que vous allez pouvoir leur apporter. Afin de ne rien oublier, mettez-vous à leur place et posez-vous les bonnes questions : « pourquoi on me présente ce dépliant ? », « en quoi cette offre m’intéresse ? », « en quoi cette brochure va m’aider ou résoudre un problème ? », « quels bénéfices vais-je en tirer ? », « où est-ce ? », « quand est-ce ? » et enfin, « pourquoi je dois agir maintenant ? ». En répondant à ces questions, vous avez toutes les cartes en main pour pousser vos potentiels clients à agir.

8. Poussez vos prospects à l’action (utiliser des CTA)

Quelle que soit la conception de votre brochure, elle ne remplira pas son objectif si elle n’inclut pas un appel à l’action. Ne présumez jamais que votre public achètera votre produit ou assistera à votre événement simplement parce qu’il est impressionné par votre belle brochure. Pour cela, assurez-vous que le nom de votre entreprise, votre site internet, vos coordonnées et votre adresse mail figurent bien sur la brochure. Ensuite, ajoutez les réseaux sociaux de votre marque. Faire des offres c’est bien, mais inciter les clients à acheter, s’inscrire ou revenir c’est encore mieux ! Cela encourage les lecteurs à répondre de la manière attendue et positive par des phrases courtes et amicales pour encourager vos prospects sans les forcer telles que : « Agissez maintenant… ! », « Contactez-nous… ! » ou « Essayez dès aujourd’hui… ! ».

Peut-être que l’un des conseils les plus basiques mais essentiel pour la création de brochures est de se rappeler que vous ne distribuez pas des brochures sans raison. Vous les distribuez parce que vous voulez quelque chose en retour. Pour obtenir quelque chose de vos clients, vous avez besoin d’un « appel à l’action ».

9. QR Code et informations de contact

Vous avez probablement déjà vu des QR-codes. Depuis la pandémie du Covid, ils sont partout : sur les sites Web, dans les publicités, etc. L’ajout d’un QR-code à votre brochure peut s’avérer ludique tout en offrant à l’utilisateur des renseignements supplémentaires sur votre entreprise. Cela peut permettre au client, par exemple, d’accéder directement à votre site internet ou à leur demander de rejoindre votre communauté sur vos réseaux sociaux.

Concernant les informations de contact, même si cela peut paraître anodin, il faut toujours vérifier que les coordonnées affichées sur le dépliant soient correctes (une faute dans le numéro de téléphone ou l’adresse du site internet, etc. pourrait vous être fatale). Comment un prospect pourrait-il vous contacter si vous n’avez pas communiqué vos informations de contact ? Vous devez donc vérifier plusieurs fois sur les différentes versions de la brochure que vos coordonnées téléphoniques, ainsi que l’adresse mail de votre entreprise soient correctes.

10. Mettre en page sa brochure et le choix du pliage

Lors de la conception d’une brochure, vous devez laisser beaucoup d’espaces « vides » qui mettront en exergue votre contenu. Cela permettra à vos images, titres et textes de se démarquer encore plus. Ne cédez pas à la tentation de remplir vos pages de contenu, au risque de rendre votre brochure illisible et peu attrayante. Concernant la mise en page, alignez les textes pour une lecture optimale avec un sens de lecture qui part du plus important au détail. Pour la typo, nous vous conseillons de choisir 2 polices de caractère maximum. N’oubliez pas que la partie la plus importante est le recto du dépliant qui transmet le message principal. N’hésitez pas à vous mettre au courant des tendances actuelles du marketing imprimé pour vous inspirer des meilleures pratiques.

Pour votre brochure, vous avez le choix entre plusieurs options de pliage. Voilà un aperçu :

  • Le pli simple : C’est le pli le plus courant et le plus vendu, le document est plié en deux. Il est idéal pour les brochures simples au contenu synthétique.
  • Le pli roulé : Votre dépliant va se retrouver plié sur lui-même, et devenir un dépliant 3 volets. Chaque volet recouvre le suivant, cela permet de découvrir le contenu peu à peu au cours de la lecture.
  • Le pli accordéon : Le dépliant s’ouvre en « Z ». C’est une lecture plus dynamique qui tranche avec les habitudes de lecture.
  • Le pli économique : Il offre une ouverture en 2 temps, comme le pli croisé mais avec une surface plus importante. Ce pli convient parfaitement à des offres commerciales nécessitant de l’espace pour s’exprimer.
  • Le pli fenêtre : c’est un pli central pour dépliant 3 volets. Il s’ouvre à la manière d’une fenêtre sur un volet plus grand que les deux autres. C’est un format original et impactant.
  • Le pli portefeuille : C’est un dépliant à ouverture centrale conçu pour 4 volets. Ce pliage original permet de bénéficier, une fois déplié, d’une très large surface de lecture.
  • Le pli croisé : C’est un type de pli qui permet d’ouvrir le document en 2 temps, on déplie une première fois le document pour le déplier à nouveau. Les journaux quotidiens sont généralement en pli croisé.
  • Le pli roulé au croisé : C’est un pli très spécifique qui est utilisé uniquement dans le cas de publipostage ou d’envoi par courrier. Il n’est proposé qu’au format 10×21 cm pour s’adapter aux enveloppes postale DL.

11. Choisir le bon format avec une bonne qualité de papier

La qualité de la brochure dépend beaucoup de la qualité du papier. Choisissez du papier de haute qualité chez votre imprimeur pour faire bonne impression. Un papier de bonne qualité instaurera la confiance. Vous devez veiller à avoir une bonne résolution d’impression sinon, votre entreprise risque de se décrédibiliser Cela peut coûter un peu plus cher, mais cela montre que vous vous souciez de votre marque et de vos lecteurs.

Avec la grande variété de types de papier sur le marché, choisir le bon pour l’impression peut être un réel défi. N’hésitez pas à vous faire aider par votre imprimeur qui, par son expérience, est un expert dans le domaine et pourra aisément vous indiquer quel papier il est plus judicieux d’utiliser pour votre brochure. Si, toutefois, vous décidiez de passer par une plateforme d’impression en ligne, sachez qu’on ne peut jamais se tromper avec du papier couché mat, car il a une finition qui plaira à tout le monde avec un grammage de 90 g ou 170 g pour les pages intérieures et la couverture. Rappelez-vous que plus le grammage est élevé, plus les pages seront épaisses et plus votre brochure sera solide. Le papier couché brillant de 135 g est le plus couramment utilisé pour l’impression de brochures. Il est économique car il est léger, tout en étant fin, résistant et non transparent. Vous pouvez facilement imprimer sur ses deux faces.

BeesBoost_Blog_Article49_Image3

L’impression de brochures est un excellent moyen de faire connaître votre entreprise. La brochure est un objet tangible et a le pouvoir de s’imprégner dans la mémoire et de créer un lien avec vos clients. Elle permet aussi de vous distinguer de vos concurrents. N’oubliez pas que le marketing le plus efficace est simple et abordable donc gardez ceci en tête lors de la conception de votre brochure. En combinant un design accrocheur avec une narration convaincante, vous créerez une brochure efficace et captivante. Que vous embauchiez un graphiste ou que vous le fassiez vous-même, le design est la clé d’une brochure qui séduit. Mettez-vous à la place de vos prospects, travaillez votre texte et poussez-les à agir pour booster vos résultats.

En suivant nos conseils de création de brochures, combinés avec une équipe commerciale efficace, une campagne de marketing 360 et une présence numérique soigneusement coordonnée qui embrasse votre image de marque, vous pourriez atteindre des publics entièrement nouveaux, tout en consolidant votre clientèle existante. Vous souhaiteriez de l’aide pour concevoir votre prochaine brochure ? N’hésitez pas à nous contacter via info@beesboost.com pour plus d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.