Image de marque : 5 conseils pour créer le logo qui fera la différence

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Image de marque : 5 conseils pour créer le logo qui fera la différence

Vous êtes sur le point de lancer votre activité, mais vous n’avez pas encore le logo de vos rêves ? Certaines étapes sont indispensables et des erreurs récurrentes sont à éviter, c’est pourquoi nous avons décidé de vous guider dans sa création. Le logo est essentiel car il représente votre marque. Il est notamment là pour séduire le consommateur, identifier votre entreprise et vous différencier de la concurrence.

« Le Branding, c’est ce que disent les gens de vous quand vous n’êtes pas là ». – Jeff Bezos, CEO Amazon

Il est donc indispensable pour votre entreprise de créer un logo mémorable tout en incarnant la personnalité de votre marque. La création de logo concerne tous les secteurs : chaque entreprise a besoin d’un logo pour incarner son activité. Pour cela, nous partageons aujourd’hui avec vous 5 conseils pour créer le logo qui représentera parfaitement votre entreprise.

Table des matières

1. Créer un logo à votre image

Un logo n’est pas uniquement là pour faire beau, il doit être compris par votre public. En ce qui concerne la communication, il y a deux manières de voir le plus important car le message prévaut toujours. Dans la création de logo, il ne faut pas vous limiter à vos goûts personnels. Commencez par vous demander ce que votre public va ressentir en le voyant, ce que le logo va véhiculer dans sa globalité.

« Il faut d’abord se poser la question de savoir ce que vous souhaitez transmettre comme valeurs, comme idées. Si vous faites cet effort, vous pourrez travailler simplement et sereinement, car vous aurez fixé les règles du jeu au préalable. » (source : Toucantoco.com)

Il va de soi que le logo doit vous plaire puisqu’il sera partout : sur votre site internet, dans votre signature de mail, sur vos goodies, etc. Cependant, ne négligez pas votre public et réfléchissez bien aux informations que votre logo transmet sur votre entreprise. Il faut que quelqu’un d’extérieur, à la simple lecture de votre logo, comprenne et ressente quel est votre identité, votre image de marque. Il faut donc aussi toujours avoir en tête les normes culturelles qui sont en place. Votre logo devra donc faire bonne impression auprès du public visé en fonction de vos inspirations et de l’image que vous souhaitez transparaitre. Faites confiance aux idées que vous avez en tête tout en vous adaptant à votre domaine. En regardant votre logo, on doit pouvoir reconnaître en un seul coup d’œil votre activité.

BeesBoost_Blog_Article47_Image7

2. Faire simple

Un logo n’est pas une illustration. Nombreux sont ceux qui partent tête baissée dans la réalisation de leur logo avec un dessin en tête et souvent, ce dessin est assez complexe à réaliser et comporte beaucoup (trop) d’éléments. Il est indispensable que votre logo réponde à deux critères : il doit être lisible en très petite taille et doit aussi bien fonctionner en noir et blanc.

« La simplicité se démarque, alors que la complexité va se perdre inexorablement dans la foule. » – Kevin Barnett

La simplicité est souvent la meilleure option quand il s’agit d’un logo (en général, cela vaut pour tout). Il ne s’agit pas de le charger inutilement en voulant y intégrer trop d’éléments visuels. Sa simplicité doit prévaloir sur tout le reste et donc être reconnaissable, polyvalent et mémorable pour devenir un repère visuel donnant à votre public cible une impression positive de votre entreprise. La simplicité est une valeur certaine dans le sens où plus le logo est simple, plus il est facile à lire et plus il restera dans l’esprit du consommateur.

3. A quelle famille va appartenir votre logo

Il existe plusieurs types de logo classés sous forme de familles : à vous de choisir à laquelle votre logo appartiendra.

  • Le logo symbole est une représentation graphique à l’état pur. Le but du pictogramme et de faire passer un message clair à travers une illustration. On utilise souvent également le terme d’icône pour ce type de logo. Grâce à ses possibilités infinies, ces logos peuvent être accrocheurs et uniques. Le message véhiculé est à bien des égards à la fois direct et nuancé. De plus, avec un look mémorable, ce type de logo établit facilement l’identité de votre marque.
 

Exemple : Audi, Apple et Twitter.

  • Le logo texte ou logotype est un logo est purement textuel. Il ne contient que des lettres écrites d’une manière spéciale ou avec une police standard. En regardant un logotype, on ne voit pas d’élément graphique, de symbole, d’illustration, etc. Son avantage est la notoriété de la marque. :  le logo montre clairement le nom ou les initiales, il n’y a donc aucune chance de reconnaître le logo et de ne pas se souvenir du nom.
 

Exemple : Coca-Cola, Jeep et Marvel.

  • Le monogramme est un logo qui reprend tout simplement les initiales du nom de la société. Ce type de logo s’impose par lui-même. C’est un logo relativement simple et court qui est formé principalement de lettres. Les entreprises utilisent souvent les initiales de leur nom ou bien un acronyme. Les lettres sont ensuite utilisées de différentes façons pour créer un dessin, elles peuvent être dupliquées ou entremêlées. Ce type de logo est mieux utilisé dans des contextes où il est affiché dans un format carré ou très petit car il sera facile à lire (images de profil social, cartes de visite, etc).

Exemple : H&M, Louis Vuitton et McDonalds.

  • Le logo combiné associe un symbole et un logo type. Le symbole et le logotype peuvent parfois être utilisés seuls. Tout cela sera défini dans la charte graphique et les deux forment un ensemble. Il réunit tous les avantages du symbole : c’est-à-dire que de temps en temps, on peut utiliser le symbole seul pour la société car ce symbole est approprié sur tel ou tel support et puis, de temps à autre, on va pouvoir mettre le logo combiné avec le symbole et le texte parce qu’il faut que ce soit clair et évident. Il est également possible de mettre uniquement le logotype, c’est-à-dire l’écriture du nom du logo avec sa police stylisé, sur certains documents ou giveaways. Si vous avez un logo combiné, rien ne vous empêche d’utiliser uniquement le symbole et uniquement le logotype dans le cas contraire : cela a l’avantage d’avoir plusieurs options avec lesquelles travailler.

Exemple : Deliveroo, Amazon et Carrefour.

  • Le logo emblème représente une structure graphique visuelle avec un texte. À la différence du logo combiné, ses deux éléments sont indissociables et le texte est souvent englobé dans le visuel. Il est souvent constitué de plusieurs détails, ce qui est un point important à prendre en compte au moment de le décliner sur des supports divers et variés. L’emblème prend fréquemment une forme ronde, en rappel des sceaux des anciens temps. Toutefois, certaines marques n’hésitent pas à se tourner vers d’autres formes, pour rendre leur logo unique. Ce style de logo est déjà associé à la compétition ou au traditionnel. Son avantage est donc que l’image de marque est d’ores et déjà puissante et compréhensible. Une mascotte et le nom accentuent encore plus cet aspect identitaire.

Exemple : UPS, Starbucks et Burger King.

Le choix de la structure graphique de votre logo va dépendre de nombreux paramètres. Chaque structure a ses avantages. Cela va donc dépendre de plusieurs éléments comme votre position sur votre marché, votre notoriété. Chaque logo dépend également de votre marché : si vous êtes dans un domaine du textile ce n’est pas la même chose que si vous êtes dans le domaine de la métallurgie. Encore une fois, n’hésitez pas à regarder ce qui se fait dans votre secteur.

4. La couleur

Le choix des couleurs doit aller au-delà de vos considérations personnelles en gardant en tête que chaque couleur a une signification. Le logo se construit en respectant certains codes culturels. En d’autres termes, le logo est défini en fonction de l’objectif principal qu’il doit atteindre. Les émotions des couleurs varient en fonction des pays ou encore des genres :

  • Le rouge est synonyme de puissance, passion, audace et excitation.

Exemple : Naza, Netflix et Coca-Cola.

  • Le jaune est synonyme d’optimisme et convivialité.

Exemple : Snapchat et McDonald.

  • Le orange est synonyme de joie, d’énergie, d’ambition et de malice.

Exemple : Orange, EasyJet et Dunkin Donut.

  • Le rose est synonyme de délicatesse, de romance, d’affinité et d’innocence.

Victoria’s Secret, Closer et Barbie.

  • Le marron est synonyme d’authenticité, de nature et de réconfort.

Exemple : Nespresso, Louis Vuitton et M&M s’.

  • Le bleu est synonyme d’apaisement, de sécurité, de confiance et de force. C’est la couleur la plus utilisée au monde dans les logos.

Exemple : Meta, Skype, PayPal et Visa.

  • Le gris est synonyme de technicité, d’expertise, de neutralité et de sagesse.

Exemple : Apple, Swarovski et Audi.

  • Le violet est synonyme de spiritualité, de créativité, de mystère et de douceur.

Exemple : Yahoo, Twitch et Milka.

  • Le noir est synonyme de luxe, d’élégance, de simplicité et de mystère.

Exemple : Chanel, Sony et Prada

  • Le vert est synonyme de nature, de santé, de croissance et de vitalité.

Exemple : Deliveroo et Tropicana.

Connaître la signification des couleurs est essentiel : comprendre que les couleurs envoient des messages est primordial, car cela aura un impact sur votre identité et votre image de marque. Nous vous invitons fortement à effectuer une étude comparative pour analyser les logos de vos concurrents et voir si tous les acteurs de votre marché vont vers une couleur précise. Vous allez donc pouvoir voir si vous êtes contraint d’utiliser cette couleur parce qu’elle est indissociable de votre secteur ou si vous pouvez justement vous en éloigner pour vous démarquer.

Nous vous recommandons de ne pas utiliser plus de trois couleurs et de choisir une couleur dominante par rapport aux autres. Les nuances assorties sont également très importantes. Certaines couleurs ne vont pas ensemble. Non seulement ces couleurs doivent être complémentaires, mais elles doivent également avoir une signification pour votre marque ou votre produit qui influence le message que vous essayez de faire passer. Dans tous les cas, cela ne doit pas être choisi au hasard. Pour cela, vous pouvez utiliser Adobe Color, un outil permettant de savoir quelles couleurs vont ensemble.

5. Adaptable et durable

Pensez votre logo de manière à ce qu’il soit adaptable car votre logo va être utilisé sur différents supports comme votre site internet, vos réseaux sociaux, votre enseigne, vos emballages… Dans l’évolution de votre entreprise, vous allez vouloir utiliser votre logo pour un support de vitrine en 4 × 3 m ou sur des stickers de 1 × 1 cm. Il est donc impératif de penser votre logo pour qu’il soit lisible sur n’importe quelle taille et support.

Être original n’est pas toujours un avantage dans le temps, contrairement à la simplicité qui est intemporelle. Les tendances changent, votre logo doit donc être aussi intemporel et relativement neutre que possible. Cela vous évitera de faire des changements majeurs et de déstabiliser vos clients. Bien évidemment, vous aurez la possibilité de le modifier par la suite mais les changements trop importants sont à éviter.

Exemple : Apple.

BeesBoost_Blog_Article47_Image6

En conclusion, la création d’un logo pour votre entreprise est une étape importante pour une communication réussie. Votre logo va représenter l’image et l’identité de votre entreprise auprès du consommateur. Dans cet article, vous avez pu découvrir nos 5 conseils pour créer le logo qui fera la différence. En suivant nos conseils, il vous sera plus facile de choisir un logo professionnel, moderne et cohérent avec l’image que vous souhaitez véhiculer.

Maintenant que vous connaissez les étapes pour la création de votre logo, commencez par effectuer des recherches sur les logos de la concurrence pour identifier les éléments qui vous plaisent le plus. Ensuite, dressez une liste avec ces éléments et voyez si ceux-ci peuvent s’intégrer dans la vision que vous vous faites de votre futur logo. N‘hésitez pas à tester les premières versions auprès de votre entourage et de (potentiels) clients : grâce à leurs retours, vous serez plus à même de concevoir un logo séduisant pour le consommateur.

1 commentaire pour “Image de marque : 5 conseils pour créer le logo qui fera la différence”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.