Création de contenu sur le web : 7 étapes pour un cahier des charges bien structuré

  • par
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Création de contenu sur le web : 7 étapes pour un cahier des charges bien structuré

Quel que soit le type de projet, la conception d’un site internet, la création de contenu pour les réseaux sociaux ou encore la rédaction d’articles pour un blog, le cahier des charges est un document fondamental : c’est l’expression des besoins. Sans cahier des charges, vous vous exposez à des risques, comme une vision erronée du produit final, une perte de temps, des incompréhensions dans les échanges avec les prestataires…

« La rédaction d’un cahier des charges est une étape clé dans la phase de planification de projet. » (Source : blog-gestion-de-projet.com)

La notion de cahier des charges peut faire peur. Néanmoins, il est un élément indispensable pour votre projet de création de contenu, car c’est une véritable feuille de route qui donne un cadre clair au projet et décrit le travail qui devra être réalisé. Dans cet article, nous vous expliquons comment rédiger un cahier des charges complet pour la création de votre contenu.

Table des matières

Un cahier des charges, qu’est-ce que c’est concrètement ?

Le cahier des charges définit de manière claire et complète les actions à accomplir. Il décrit très précisément son mode de mise en œuvre, les termes du cadre… En interne, il sert à les expliquer aux différents acteurs du projet mais également à s’assurer que chacun est d’accord et qu’il y a bien eu concertation au préalable. Le cahier des charges contient le contexte du projet, les spécifications, les fonctionnalités souhaitées, les ressources, les délais, les besoins financiers et le budget.

Mais est-ce réellement nécessaire ? Le cahier des charges permet de formaliser ce qu’on souhaite réaliser et de réfléchir de manière structurée et globale au projet. Pendant sa réalisation, certains éléments auxquels on n’avait pas pensé apparaissent, évitant les changements de dernière minute. Il permet également au prestataire de comprendre exactement ce que l’on souhaite. Le cahier des charges définit les objectifs, les besoins, le public-cible, les exigences et les contraintes : il donne un cadre clair. C’est donc un facteur important pour la qualité et la rapidité de réalisation d’un projet.

BeesBoost_Blog_Article34_image1

Les besoins en rédaction web d’une entreprise

En quelques années, la rédaction web est devenue l’une des techniques marketing les plus efficace. La rédaction web est la création de contenu écrit pour le web. Avoir un site web ou un blog avec des articles est un gage de réussite pour toute entreprise, lui permettant de gagner en visibilité grâce au référencement naturel (SEO), d’améliorer sa crédibilité via du contenu à forte valeur ajoutée, de créer un lien de confiance avec son audience, de convertir ses lecteurs en acheteurs et ainsi, augmenter son chiffre d’affaires.

De ce fait, un cahier des charges doit définir les besoins en matière de rédaction. Vos besoins dépendent de vos objectifs, de vos cibles et de l’état de votre activité. Par exemple, si vous débutez, vous ne pourrez pas rédiger des retours d’expérience. Si votre entreprise existe depuis plusieurs années, vous pourrez rédiger des contenus qui valorisent votre expertise.

Quelles informations inclure dans son cahier des charges ?

Un cahier des charges vous aidera à structurer vos idées et à travailler avec les différents acteurs de votre projet. C’est un document de référence, devant inclure plusieurs informations.

« Soyez transparent et honnête dans votre cahier des charges. Vous allez travailler avec des prestataires ou des collaborateurs de confiance, alors inutile de leur cacher des informations. Plus vous leur donnerez des informations quant au contexte du projet, mieux ils comprendront vos attentes et pourront vous aider.» (Source : shopify.com)

BeesBoost_Article39_image4

1. Présenter son entreprise et son projet

Dans un premier temps, il faut décrire l’entreprise. Il faut être exhaustif et lister seulement les informations essentielles de la raison d’être de l’entreprise : son secteur d’activité, ses produits et services, sa vision à court, moyen et long terme, ses interlocuteurs. Cette première partie sera utile pour vos prestataires externes, afin qu’ils saisissent l’identité de votre entreprise et qu’ils répondent au mieux à votre projet. Il faut également présenter son projet, en expliquant les tenants et aboutissants, afin que tous les acteurs impliqués comprennent les enjeux.

2. Définir ses besoins de rédaction

Une démarche essentielle est de bien définir ses objectifs pour votre création de contenu web. C’est ce qui vous permettra de comprendre vos besoins et l’aide extérieure nécessaire. Pour cela, il faut analyser son site web : regarder si son site est optimisé (aussi bien pour les moteurs de recherches que pour les différents appareil) et si les contenus sont bien écrits (au niveau de l’orthographe, des balises, des images, de la structure, de la présence de mots-clés…). Il faut également regarder les performances de son site sur Google, afin de voir si vous apparaissez dans les premiers résultats et comment vous vous situez par rapport à la concurrence.

3. Définir le profil de sa cible

Pour réussir à établir un cahier des charges complet, il faut également se pencher sur sa cible. Définir précisément votre cible vous permettra d’adapter votre contenu et tous éléments de votre projet. Vous devez créer un ou plusieurs persona pour mieux identifier les besoins, les problèmes ou les attentes auxquels vous devrez répondre pour chaque cible. Cette étape vous permettra d’avoir une vision claire de votre audience et vous guidera notamment dans la définition des mots-clés à utiliser sur votre site internet.

BeesBoost_Blog_Article36_image1

4. Le ton à employer

Cette étape n’est pas à négliger, car écrire pour le web nécessite de choisir le ton idéal pour votre audience. Assurez-vous que vos lecteurs apprécient la lecture de vos articles, mais surtout, assurez-vous qu’ils aient assez confiance en votre expertise pour acheter les produits et services que vous proposez. Le sujet de l’article est certes important, mais la technique d’écriture ainsi que le ton employé le sont tout autant. Définir le ton à employer permet de montrer à vos lecteurs que vous tenez compte de leur présence, de leurs envies et de leurs besoins. Définir le bon ton vous permettra de capter l’attention des internautes, constamment en quête d’information pertinente.

5. Le budget

Le cahier des charges peut également servir d’aide dans la gestion du budget. Faire une estimation du budget pour la réalisation d’un projet est important, afin d’assurer une bonne rentabilité. Connaitre le budget avec lequel vous souhaitez travailler vous permet de très rapidement vous dire s’il sera possible de réaliser le projet que vous imaginez. Une mauvaise estimation budgétaire peut entraîner de grandes pertes pour une entreprise. Ce budget pour la création de contenu dépendra des formats à créer, du nombre de contenus à publier et du niveau d’expertise des articles. Les budgets affectent forcément la rapidité de mise en œuvre ainsi que les ressources que vous pourrez consacrer à votre projet.

6. Les types de formats à utiliser

Ensuite, vous devez lister les formats utiles pour votre cible et votre communication : conseils, podcast, vidéo, étude de cas, article de blog, présentation, etc. Il faut se concentrer sur seulement quelques formats – inutile de se disperser et d’essayer de tous les utiliser. Il faut surtout se concentrer sur les contenus qui intéressent votre cible et les formats qu’elle consomme. Il est inutile d’écrire pour écrire. Un format d’article est idéal s’il transmet l’intégralité du message. Il n’y a donc pas de format standard à proprement parler : tout dépend du sujet de traitement, du domaine d’activité, des buts et des objectifs.

BeesBoost_Blog_Article36_image1

7. Le planning de publication

Pour terminer votre cahier des charges, il faut déterminer la fréquence de publication de vos contenus. En effet, créer du contenu original de manière très régulière est une tâche qui peut rapidement s’avérer compliquée. En configurant un planning de publication, vous pouvez tirer parti des dates, des événements, ou encore de l’actualité pour créer un contenu original qui trouve écho auprès de votre public. Pour cela, vous devez d’abord vous interroger sur vos capacités, votre budget et les attentes de votre audience, mais surtout, retenir que la qualité est plus importante que la quantité.

Et voilà, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer dans l’élaboration de votre cahier des charges pour la création de contenu sur le web ! La rédaction de contenu est une tâche délicate et à ne pas négliger pour gagner en visibilité et asseoir votre expertise. En effet, le trafic sur votre site internet dépendra de la qualité de vos contenus. Et pour être sûr de la pertinence des contenus rédigés, il faut dresser un cahier des charges qui vous servira de boussole tout au long du projet.

« Si le cahier des charges constitue un élément essentiel pour exprimer les besoins d’un client, ce document doit rester lisible et compréhensible par le plus grand nombre. » (source : lemagdelentreprise.com)

Un site web intéressant est un site avec du contenu : articles de blog, fiche descriptive, retour client ou autres. Pour cela, la rédaction d’un cahier des charges vous sera utile pour structurer vos idées et collaborer avec les différents acteurs de votre projet. Cet outil de pilotage est indispensable pour définir vos besoins en fonction de vos objectifs et surtout, pour les rendre compréhensibles par tous.  Et vous, avez-vous déjà fait usage d’un cahier des charges pour un de vos projets ? Si oui, n’hésitez pas à nous partager votre expérience en commentaire. Si vous avez des questions, n’hésitez pas également à nous contacter, nous serons ravis d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.